Quelles actions pour lutter contre l’absentéisme ?

De nombreuses études montrent qu’un salarié heureux est : 2 fois moins malade, 6 fois moins absent et 31% plus productif…

L’absentéisme doit donc être au cœur des préoccupations des Dirigeants.

Pour compléter ces études, Ayming, groupe de conseil en business performance, a conçu et édité le 8ème baromètre de l’absentéisme. Ce document traite dans un premier temps des causes de l’absentéisme, puis décline une cartographie des actions possibles…

Tout d’abord, le baromètre commence avec des chiffres évocateurs :
l'absentéisme au travail : données chiffrées.
En effet, l’absentéisme est le terme pour désigner les absences associées à un comportement du salarié, qui, dans un autre contexte de travail, n’aurait pas eu la même attitude. Les fameux 56% !

Cette donnée est donc compressible et les entreprises peuvent avoir une influence dessus (à contrario des absences liées à la santé)

L’absentéisme, quelques constats issus d’une analyse chiffrée…

  • La taille de l’entreprise n’a pas d’impact sur l’absentéisme.
  • Le taux varie davantage avec la taille des équipes qu’avec la taille des entreprises
  • Tous les secteurs d’activités sont touchés
  • Les séniors et les femmes sont les plus absents

Ce qu’il faut retenir…

Ce sont les salariés les moins mobilisés et heureux au travail qui ont un taux d’absentéisme plus important…

Les salariés mobilisés et heureux au travail entretiennent avec leur travail et leur entreprise une relation plus solide et engagée. Il ont tendance à :

  • être moins absents
  • recommander leur patron plus facilement
  •  s’impliquer davantage dans leur travail…

Il existe donc un lien très fort entre absence et engagement.

Les pistes pour améliorer l’engagement

Mettre en place :

1 / Des actions d’amélioration des relations au travail
Relation avec les collègues, avec la hiérarchie, la convivialité, l’intégration dans l’équipe…

2 / Des actions d’amélioration du contenu au travail
Le sens du travail, l’autonomie dans le travail, la satisfaction liée au travail, reconnaissance du travail effectué…

Découvrez ainsi la liste des 16 actions rapides à mettre en place dans l’entreprise pour essayer de lutter efficacement contre l’absentéisme :

  • Amélioration des conditions physiques de travail
  • Ergonomie des postes de travail
  • Investissement dans l’achat de matériel favorisant la Santé
  • Formation de l’encadrement à la Santé et à la Sécurité
  • Mise en conformité de machines et équipements de travail
  • Moments de convivialité informels autorisés
  • Démarches d’amélioration continue (5S, Lean…)
  • Aménagement de l’organisation du travail
  • Sensibilisation des salariés sur le comportement Sécurité
  • Communication et déploiement d’un projet d’entreprise clair
  • Polyvalence des salariés
  • Moments de convivialité instaurés par l’entreprise
  • Organisation de temps d’échange manager-collaborateurs
  • Tutorat (senior/nouvel embauché)
  • Et enfin mise en place de C.E.pourTous dans l’entreprise.
    Cela peut être une solution pour renforcer l’engagement et le bien être des salariés !

Les entreprises françaises semblent avoir pris conscience de la nécessité de connaître et de suivre leur absentéisme. D’ailleurs 84 % des DRH mesurent et suivent leurs données d’absence et 45% d’entre eux déclarent avoir engagé un projet de prévention de l’absentéisme.

Pour en apprendre plus sur cette étude, téléchargez le livre blanc ici

Pour poursuivre votre lecture, retrouvez :

> Comment reconnaître un salarié heureux au travail ?
> La reconnaissance, moteur de l’investissement au travail

Vous partagez ?